Le troubles alimentaires

A chaque époque on accorde au poids et aux formes une valeur morale, sociale, religieuse, culturelle ou esthétique. Dans notre société actuelle, entre la mal bouffe qui entraîne de plus en plus un surpoids chez les enfants et adolescents et le culte voué aux formes filiformes, les risques de santé liés au poids sont réels.

Dans le processus de gestion du poids, il est important de distinguer la notion de poids de forme et poids désiré.

Poids de forme : c'est celui qui permet de se sentir bien dans sa peau, d'être en bonne santé. Il dépend du sexe, de l'âge, de l'hérédité, de l'activité physique, des possibilités des cellules.

Poids désiré : c'est celui qu'on souhaite atteindre.

Si le poids désiré est trop éloigné du poids de forme, cela peut comporter des dangers pour la santé. Le poids de forme est celui de l'équilibre entre le désir et la réalité.

Comment se manifestent les troubles alimentaires?

La sophrologie va pouvoir accompagner un individu dans son régime alimentaire lorsqu'il y a un surpoids, ou un cas d'obésité. Dans d'autres cas, certains comportements peuvent révéler de vrais troubles alimentaires, des obsessions à la nourriture.

La boulimie et l'anorexie sont des addictions mentales, physiques et sensorielles.

Souvent, dans les crises de boulimie, on ne mange pas par faim mais pour :

  • combler un vide intérieur, un vide affectif et relationnel, un ennui
  • combler les contrariétés
  • calmer une souffrance
  • se punir.

Dans les crises d'anorexie, on ne mange pas ou peu pour :

  • suivre les dictats de la mode
  • garder un corps d'adolescent
  • contrôler l'évolution de son corps

Ce que peut apporter la sophrologie

Elle permet de programmer de nouveaux réflexes d'alimentation en remplaçant les schémas de pensées destructeurs par des comportements sains et adaptés.

De manière générale, il s'agit de mettre en place un nouveau comportement :

  • intégrer mentalement une bonne hygiène de vie
  • manger en pleine conscience (savoir écouter son corps, reconnaître l'état de satiété)
  • travailler sur l'image de soi, de son corps
  • retrouver la confiance en soi
  • renforcer les motivations
  • développer les 5 sens avec la redécouverte du plaisir

Pour l'individu atteint de boulimie, la sophrologie va permettre ;

  • de vivre dans le présent
  • d'identifier ce qui pousse à manger et à grossir
  • de mieux gérer les situations anxiogènes
  • de travailler sur les 5 sens

Pour l'individu atteint d'anorexie, la sophrologie va insister sur :

  • la notion de plaisir et de détente procurée par son propre corps
  • un travail d'acceptation du schéma corporel.
  • évacuer les angoisses
  • un travail sur les 5 sens

La pratique de la sophrologie induit de renouer avec la réalité du corps. Il s'agit de vivre pleinement avec le corps et d'en prendre soin car le malmener peut avoir des conséquences désastreuses. Il s'agit de reprendre contact avec le corps et d'être à l'écoute de ses besoins.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×